samedi

Texhnolyze - Le Générique




Le morceau de Juno Reactor : Guardian Angel

Le grand retour de la Censure



Nous avons beau être fin 2007, il y a comme des odeurs de retour à l'ordre moral sous le Général de Gaulle et l'ORTF. Pourtant exploité par une société indépendante (Zootrope Films) dans le cadre d'une sortie limitée, le "Pink" de Koji Wakamatsu se voit attribué d'une interdiction au moins de 18 ans par le Ministère de la Culture (et de la Communication, c'est le nouveau titre). Le X. Egal diffusion télévisuelle et vidéo hors du circuit traditionnel. Pour une oeuvre reconnue des années soixante, jamais interdite jusque là dans aucun pays ? N'en doutons pas, ce monstre cinématographique va sans doute rendre ultra dingo le public adolescent fragile et influençable qui envahit les salles d'art et essai. Il faut donc les sauver avant qu'ils ne commettent l'irréparable. Par réaction, une pétition circule. Chacun signe ou pas, ce n'est pas une interdiction totale dira t'on, mais il faut l'évoquer puisque que la censure avance toujours masquée. Plus elle a de liberté, plus elle vous en prendra.

La Femme Scorpion - Le Coffret



Excellente surprise que la sortie de l'intégrale de La Femme Scorpion (Pathé), série de six films dont les premiers de Shunya Ito avec l'égeirie Meiko Kaiji furent un pavé dans la mare qui aura marqué au fer rouge les cinéphiles, dont un certain Q.T. Une somme du ciné d'exploitation qui va chercher partout ses ambiances (WIP, giallo, road-movie) mais avec une âme féministe et anarchiste radicale. J'évoquerais bientôt le premier opus.